Des outils partagés pour des mutuelles indépendantes

Des outils partagés pour des mutuelles indépendantes

Des outils partagés pour des mutuelles indépendantes

Des outils partagés pour des mutuelles indépendantes

SMLXLXXL

Des outils partagés pour des mutuelles indépendantes

 

L’élu mutualiste fait face à une multitude de dossiers complexes

Les nouvelles règles de gouvernance mises en place en application de la directive Solvabilité II imposent de renforcer les compétences propres à chaque administrateur.

Si on peut regretter que ces règles viennent contredire le principe de démocratie mutualiste et attaquer la légitimité de l’élection, il n’en reste pas moins qu’elles s’imposent à nous.

Mais l’évolution du profil de l’élu mutualiste ne se limite pas à cela. L’importance du rôle des complémentaires santé dans la vie quotidienne des familles, la concentration d’une partie des opérateurs, la concurrence de plus en plus rude qui existe sur ce secteur, l’évolution des comportements de cette fameuse génération Y, autant de questions qui interrogent l’élu mutualiste dans chacun de ses actes. On le comprend, mieux vaut qu’il soit bien préparé à affronter ces complexités.

C’est tout l’apport de l’UGM-Opéra que de lui apporter une formation adaptée aux spécificités de son mandat.

Nos prochaines formations

novembre

22

Métier-Tech.
Dépendance

Cette formation s’adresse aux élus et aux opérationnels intéressés par le sujet de la dépendance qui souhaitent évaluer les opportunités pour leur organisation.

Détails & Inscriptions

décembre

4

Réglementation
Le comité d’audit

Connaître la mission et le rôle du comité d’audit au sein du CA, les textes qui régissent le comité, les obligations de gouvernance, maîtriser l’information financière, être capable d’analyser les comptes, savoir quelles questions se poser et poser aux opérationnels ainsi qu’aux commissaires aux comptes.

Détails & Inscriptions
Consulter notre catalogue
 

L’élu mutualiste fait face à une multitude de dossiers complexes

Les nouvelles règles de gouvernance mises en place en application de la directive Solvabilité II imposent de renforcer les compétences propres à chaque administrateur.

Si on peut regretter que ces règles viennent contredire le principe de démocratie mutualiste et attaquer la légitimité de l’élection, il n’en reste pas moins qu’elles s’imposent à nous.

Mais l’évolution du profil de l’élu mutualiste ne se limite pas à cela. L’importance du rôle des complémentaires santé dans la vie quotidienne des familles, la concentration d’une partie des opérateurs, la concurrence de plus en plus rude qui existe sur ce secteur, l’évolution des comportements de cette fameuse génération Y, autant de questions qui interrogent l’élu mutualiste dans chacun de ses actes. On le comprend, mieux vaut qu’il soit bien préparé à affronter ces complexités.

C’est tout l’apport de l’UGM-Opéra que de lui apporter une formation adaptée aux spécificités de son mandat.